Menu

Qu'est-ce que Google Tag Manager et comment l'utiliser ?

Vous souhaitez suivre les performances de votre site web et mesurer le succès de vos campagnes marketing ? Google Tag Manager est l'outil qu'il vous faut ! Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce gestionnaire de balises et apprenez à utiliser ses fonctionnalités.

À quoi sert Google Tag Manager ?

 

Google Tag Manager (aussi appelé GTM) est un système de gestion de balises qui permet de créer et de mettre à jour facilement des codes de suivi sur un site web ou une application mobile. Autrement dit, c'est un outil idéal pour récolter des données utiles au pilotage et à l’amélioration de votre marketing digital, mais aussi pour mieux comprendre le comportement des internautes.

Parmi les nombreuses informations que Google Tag Manager est capable de recueillir, on retrouve :

  • Les inscriptions à une newsletter

  • Les CTA cliqués

  • Le nombre de téléchargements d'un contenu (livre blanc, par exemple)

  • Le nombre de vues d'une vidéo

  • Le nombre de clics sur un produit

  • Les produits et catégories de produits qui génèrent le plus de chiffre d'affaires

  • Le nombre de produits ajoutés dans le panier

  • Le nombre d’abandons de paniers

  • Le taux de conversion d'une campagne Google Ads

  • L'utilisation d'un code de réduction

  • Et bien d'autres encore...

Quels sont les avantages de Google Tag Manager par rapport à Google Analytics ?

 

Si vous souhaitez obtenir toutes ces informations en utilisant exclusivement Google Analytics, l'outil d'analyse d'audience le plus répandu, vous allez devoir ajouter de nombreuses lignes de code à votre site pour suivre chaque élément qui vous intéresse : clics sur un CTA, abandons de paniers, téléchargements de contenus, etc. Une tâche chronophage qui peut s'avérer compliquée à gérer, surtout si vous comptez suivre de nombreuses données à la fois.

Heureusement, Google Tag Manager permet de simplifier les choses : avec cet outil, vous n'aurez pas à modifier le code source de vos pages web. Les équipes marketing peuvent donc récolter facilement les données qui les intéressent (comportement des clients, performances des produits, taux de conversion des campagnes, etc.), sans avoir à faire appel à un développeur.

Comment est-ce possible ? Grâce aux balises de suivi, aussi appelées "tags", qui peuvent être intégrées sur votre site en quelques clics depuis une interface intuitive. Ces balises permettent de donner des instructions à Google Tag Manager, pour qu'il sache quelles données il doit récolter.

Comment utiliser Google Tag Manager ?

 

Lorsque vous commencez à utiliser ce gestionnaire de balises, la première chose à faire est de créer un conteneur Google Tag Manager, dont la fonction est de rassembler l’ensemble des tags de votre site. Après avoir créé un nouveau conteneur, vous obtenez un code qui doit être implémenté dans le code source de votre site.

Vous pouvez désormais utiliser Google Tag Manager pour analyser les performances de votre site et les comportements des internautes. Toutefois, pour exploiter tout son potentiel, il est important de bien comprendre le fonctionnement des balises, des déclencheurs et des variables.

 

Les balises (tags)

 

Concrètement, les balises sont des extraits de code fournis par des outils tiers comme Google Analytics, Google Ads, Facebook ou Twitter. Google Tag Manager propose de nombreux tags préétablis, ce qui vous permet de les créer très simplement. Il suffit de cliquer sur "Ajouter une nouvelle balise" pour sélectionner le tag de votre choix, en fonction des données que vous souhaitez collecter.

Parmi les balises Google Tag Manager les plus fréquentes, on retrouve :

  • Universal Analytics

  • Suivi des conversions AdWords

  • Remarketing AdWords

  • Pixel Facebook

  • Suivi Heatmap

 

Les déclencheurs (triggers)

 

Un déclencheur (aussi appelé trigger) indique à Google Tag Manager quand, comment et à quelle condition une balise doit se déclencher. Pour pouvoir remonter des données vers votre outil de web analytics, un tag doit donc être associé à au moins un déclencheur.

Voici quelques exemples de triggers :

  • Visite d'une page

  • Clic sur un lien

  • Envoi d'un formulaire

  • Visualisation d'une vidéo

Les variables

 

Une variable est une règle qui conditionne le déclenchement d'une balise. Autrement dit, chaque trigger est associé à une variable. Bon à savoir : Google Tag Manager fournit des variables intégrées couramment utilisées. Mais vous avez aussi la possibilité de créer des variables définies par l'utilisateur pour répondre à vos besoins spécifiques.

 

Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour démarrer avec Google Tag Manager et commencer à suivre les performances de votre site internet.

Auteur : - Pure Illusion

Nos expertises dans ce domaine

Vous voulez des cookies ?
Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.
Accepter
Refuser

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver les 2 catégories de cookies suivantes. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.
Tout accepter