Menu

UX et UI Design : (re)découvrez ces deux notions essentielles

L’art du webmarketing dispose d’un vocabulaire parfois complexe pour les non-initiés. Beaucoup d'acronymes, de néologismes et d’anglicismes qui constituent une base de travail pour les agences et les clients. Parmi ceux-ci, l’UX et l’UI, focus sur deux termes proches, parfois confondus, et pourtant très différents.

D’un côté, nous avons l’UX pour “User eXperience” (expérience utilisateur en français) et de l’autre l’UI, pour “User Interface”, soit interface utilisateur. Deux notions qui sont essentielles, car l’UX et l’UI vont façonner la manière dont un projet web ou digital va se construire dans le cadre d’une stratégie globale.

L’UX, qu’est-ce que c’est ?

C’est une approche marketing qui consiste à prendre conscience et à maîtriser toute l’expérience d’un utilisateur de A à Z. Il s’agit de l’ensemble des émotions et des sentiments, conscients ou non, présents au moment d’une interaction avec une marque. L’UX est donc un mélange de communication, de marketing, de webdesign et d'usabilité qui est nourri par une stratégie basée sur le service client et l’intelligence émotionnelle. Plus une expérience sera réussie, plus la satisfaction du client sera élevée.

Prenons l’exemple d’un hôtel. S’il y a suffisamment de places de stationnement, si vous recevez un bon accueil à la réception, que l’enregistrement est rapide et cordial, qu’une personne s'intéresse à vous, vous suggère des restaurants et qu’on vous aide à monter vos bagages, l’expérience vécue sera, sans aucun doute, positive.

Sur le web, c’est la même chose.

Les 6 piliers de l’UX

Magnus Revang est un expert en expérience utilisateur et il regroupe son approche autour de 6 piliers principaux qu’on décrypte pour vous.

1 / Le fait de trouver le site facilement (findability)

Une bonne stratégie de content marketing, une approche SEO performante et une gestion cohérente de la marque permettent de la faire ressortir auprès du public cible.

2 / L'accessibilité du site

Le site web doit être performant, rapide à charger, parfaitement lisible sur tous les types d’écrans et conforme à tous les standards en vigueur pour un accès rapide et direct à l’information, y compris pour les personnes en situation de handicap.

3 / Un site qui fait envie (desirability)

Le design doit être soigné, l’intégration des médias parfaitement pensée, le choix des polices d’écriture soigneusement étudiée pour que l’aspect général génère un sentiment positif chez l’utilisateur.

4 / Une navigation intuitive et un usage facilité (usability)

La navigation du site doit se faire facilement. Pas besoin de réfléchir pour savoir où cliquer ou comment naviguer. L’information est structurée logiquement et étudiée pour limiter le taux de rebond et inciter l’internaute à poursuivre sa découverte.

5 / Un site crédible

Le fond doit être en phase avec la forme. Le tout formant une structure dans laquelle la confiance est immédiate. La marque est valorisée et les utilisateurs sont rassurés. Rien ne vient obstruer la navigation et les informations sont parfaitement à jour.

6 / Une approche utile

Le site est unique dans son approche. Il ne ressemble pas à d’autres sites sans saveur. Le contenu et le design sont personnalisés et adaptés à la situation particulière de l’utilisateur. Il n’y a aucune erreur, aucune page manquante, aucun bug et tout est très fluide.

L’UI, qu’est-ce que c’est ?

L’interface utilisateur est une partie de l’expérience utilisateur.

C’est la démarche qui se consacre à la création d’un design et d’une interface web qui soient performants, efficaces et qui inspirent confiance. L’UI met davantage l’accent sur l’emplacement du contenu, la navigation, le positionnement des menus, le choix et le style des images, des animations ou des vidéos.

C’est le lien entre la machine (l’ordinateur) et l’utilisateur (vous). Un travail qui mélange webdesign, optimisation, codage et développement web pour un site qui doit être bien ficelé.

C’est la partie visible de l’UX. Celle qui sera en contact direct avec l’utilisateur.

Comment optimiser son UI

La création d’une bonne interface utilisateur est un rôle transversal et multidisciplinaire. Elle intègre des composantes du marketing, du comportement du consommateur, de la recherche en design, du webdesign et d’un travail d’ergonome, mais également de la manière dont le storytelling de la marque est intégré.

Le designer UI est à la fois un chef d’orchestre et un compositeur.

Il crée la partition et s’assure que tout le monde puisse la jouer correctement. En lien avec le client, il s’implique dans l’intégration de son design et met l’accent sur la manière dont l’interface va servir de miroir pour que l’utilisateur s’y retrouve facilement. Avec les développeurs, il s’assure que l’interface soit facile, simple, puissante, lisible, sécurisée et qu’elle joue un rôle central dans la création d’une bonne expérience utilisateur.

UI et UX : complémentaires avant tout

Ces deux notions sont donc très différentes, mais elles ne peuvent pas vivre l’une sans l’autre. Elles se complètent et s'entremêlent pour former un tout cohérent avec les valeurs de la marque et la stratégie digitale choisie.

En agence, le service ou le produit sera approché par le prisme de l’UX. On y parlera de bénéfices client, du positionnement, des messages clés, des différenciations concurrentielles et des valeurs de la marque.

La manière de créer, de mettre en place de manière visuelle, à la fois dans le fond et dans la forme, sera le rôle de l’UI.

Un rôle plus opérationnel, mais très concret. Lorsqu’une personne découvre un site pour la première fois, celle-ci prend une décision en moins cinq secondes. Cinq petites secondes pour se laisser séduire par le design de l’interface ou pour laisser tomber et visiter le site de votre concurrent.

Avouez que ce serait tout de même dommage !

Auteur : - Pure Illusion

Nos expertises dans ce domaine