Menu

UX wording : 3 conseils pour le mettre en pratique sur votre site web

L’importance de l’expérience utilisateur (UX) n’est plus à démontrer sur le web. Mais si les principes de l’UX s’appliquent généralement au tunnel de vente, avez-vous pensé à les appliquer à vos contenus ? C’est là le pari de l’UX wording, qui consiste à concevoir des contenus incitatifs pour influencer et orienter la navigation des internautes.

Voici 3 conseils pour vous familiariser avec l’UX wording et le mettre en pratique sur votre site.

Conseil n°1 : améliorez l’accessibilité des informations et des produits

Quel que soit le produit, l’information ou le service que vous proposiez aux internautes sur votre site web, vous devez faire en sorte de rendre votre offre la plus accessible possible.

Et l’UX wording, ou UX writing, peut vous y aider. Commencez par recenser les différentes catégories et sous-catégories de votre site : sont-elles assez claires pour les visiteurs ? En bref, donnent-elles une idée précise de ce que les internautes vont pouvoir trouver sur ces pages, et de l’architecture générale de votre site ?

Poursuivez votre travail d’optimisation en calculant le nombre de clics nécessaires pour atteindre une fiche produit si vous tenez un site e-commerce, ou une demande de devis si vous administrez le site vitrine d’une entreprise. Demandez-vous ensuite comment vous pourriez réduire ce nombre de clics : toutes les étapes de la navigation sont-elles essentielles pour l’internaute ?

D’une façon générale, l’UX wording repose sur la bonne compréhension des attentes et du comportement de l’utilisateur. Vous devrez donc constamment vous mettre à sa place pour améliorer l’ergonomie de votre site web.

Conseil n°2 : tenez compte des nouveaux comportements de navigation

Les comportements des internautes évoluent de jour en jour. L’utilisation massive des smartphones pour rechercher des informations en ligne, acheter des produits ou faire appel à des services a ainsi transformé la façon dont nous lisons les écrans.

Les résultats d’une étude d’eye tracking menée par Mediative en 2014 nous en disent plus sur ce phénomène. Désormais, les internautes sont conditionnés pour lire les écrans en effectuant des balayages visuels verticaux, plus adaptés à la lecture sur smartphone. En clair, les visiteurs de votre site balayent vos pages de haut en bas, avant de revenir aux informations qui les intéressent.

Vous devez donc tenir compte de ce nouveau comportement de lecture pour organiser les informations le plus efficacement possible sur les pages principales de votre site, à commencer par sa page d’accueil.

Par ailleurs, pensez à optimiser les micro-contenus stratégiques, comme les boutons d’appel à l’action. L’usage de la première personne (« Je valide mon achat ») plutôt que la troisième (« Validez votre achat »), la couleur ou encore la forme des boutons doivent faire l’objet d’une véritable réflexion pour améliorer le taux de conversion de votre site.

La méthode de l’A/B testing pourra enfin vous aider à optimiser ces micro-contenus : facile à mettre en place, elle vous fournira des données fiables sur le comportement des utilisateurs.

Conseil n°3 : expérimentez !

Nous l’avons déjà évoqué plus haut, la réussite d’une démarche UX repose essentiellement sur votre capacité à vous mettre à la place de l’utilisateur.

Toutefois, il est peu probable que vous disposiez du recul nécessaire pour évaluer la qualité de l’expérience utilisateur sur votre site. Après l’avoir conçu et organisé, comment identifier clairement les freins potentiels à la recherche d’information ou à l’achat ?

En faisant appel à des tiers, bien sûr. Sélectionnez plusieurs individus totalement étrangers à votre projet web, et représentatifs de votre cible marketing. Donnez-leur une liste d’objectifs à atteindre sur votre site (rechercher une information précise, acheter tel produit, effectuer une demande de devis, contacter l’administrateur du site), et observez leur navigation.

Quels sont les freins les plus fréquemment rencontrés ? Quels sont, au contraire, les éléments du site qui fluidifient la navigation ?

Cela peut paraître évident, mais il est tout de même utile de le rappeler : l’amélioration de l’expérience utilisateur repose en premier lieu sur la connaissance de cet utilisateur. C’est donc en collectant des informations de première main sur les internautes qui consultent votre site que vous serez en mesure de l’optimiser avec l’UX wording.

Auteur : - Pure Illusion

Nos
réalisations

Nos expertises dans ce domaine

Vous voulez des cookies ?
Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.
Accepter
Refuser

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver les 2 catégories de cookies suivantes. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.
Tout accepter